Collés ou pas collés ? Comment écrire certains mots ou particules en sängö ?


En sängö, comme dans beaucoup de langues d’ailleurs, certains mots sont parfois collés ensemble et parfois ne le sont pas mais toujours en suivant des règles bien claires. Quand on ne connaît pas les règles, on peut se demander comment faire dans tel ou tel cas précis. Nous allons ici vous aider à comprendre les règles et les recommandations qui en découlent au moins pour les cas les plus courants.


1. Le préfixe â- du pluriel des noms.


En sängö, le pluriel des noms est indiqué par un préfixe â- comparable aux suffixes français -s, -x, -aux qui jouent exactement le même rôle. Mais comme c’est un préfixe et non un suffixe, beaucoup de gens se trompent en le prenant pour un article comme en français les, des, alors ils sont tentés de l’écrire séparé nom. Ce qui est une erreur.


Le préfixe du pluriel â- s’écrit collé au mot qui le suit comme ceci :


SINGULIER PLURIEL

zo personne humaine âzo personnes humaines

kötä zo personne adulte / âkötä âzo personnes adultes /

notable / âkötä zo notables

2. Le pronom personnel « a ».

En sängö, tous les pronoms personnels sujet d’un verbe sont toujours écrits séparés du verbe.

Le pronom personnel « a » est donc toujours séparé du verbe.


PRONONS PERSONNELS SUJET TRADUCTION

mbï gä Je viens

mo gä tu viens

lo gä il/elle vient

a gä ça vient

nï gä (discours indirect) il/elle vient

ë gä nous venons

ï gä vous venez

âla gä ils/elles viennent

ânï gä (discours indirect) ils/elles viennent


Le pronom personnel « a » peut toujours être remplacé par « âla = ils » qui signifie « on » comme dans la phrase : « Ils ont encore changé les règles » équivalent de « on a encore changé les règles ».


Donc, chaque fois que vous pouvez remplacer « a » par « âla » sans modifier le sens de la phrase, séparez le « a » du verbe.


3. Le préfixe personnel « a- ».


Lorsque le sujet est un nom, un groupe nominal ou bien est identifiable dans le texte, le verbe prend toujours un préfixe pronominal a- qui est toujours rattaché au verbe.


PREFIXE PRONOMINAL TRADUCTION

Môlengê ague na likôlo L'enfant va à l'école

Ahûnzi awe C'est terminé.

Ayeke nzönî C'est bon.



4. Exemples concrets d'application


La diférence entre le pronom personnel « a » séparé du verbe et le préfixe « a- » collé au verbe est particulièrement indispensable pour distinguer le sens des énoncés suivants :


a) Zo wa laâ a to mo na lo ? /... âla to... Vers qui t’a-t-on envoyé ?

(littéralement : « c’est quelle personne on t’a menvoyé vers elle ? »)


b) Zo wa laâ ato mo na lo ? Qui t’a envoyé vers lui ?

(littéralement : « quelle personne t’a envoyé vers lui ?»)


La réponse à la question (a) est par exemple : C’est vers Jean que j’ai été envoyé. Et à la question (b) on peut répondre : C’est Joseph qui m’a envoyé vers lui (Jean). On voit donc bien que ce n’est pas la même chose et que dans un texte écrit, il faut distinguer le pronon et le préfixe.


5. Le suffixe -ngö du participe verbal.


En sängö, tous les verbes, excepté yeke être, ont deux formes nominales, l’infinitif et le participe. L’infinitif est la forme de base, c’est le verbe tout nu, sans aucune marque. Par contre, le participe est marqué par l’ajout du suffixe -ngö au verbe de base, et la réduction de tous les tons du verbe au seul ton moyen. Exemples :


INFINITIF PARTICIPE

sukûla laver sükülängö action de laver, lavage, lavant

tene parler tënëngö action de parler, parlant

venir gängö action de venir, venue, cenant

kpêngba durcir kpëngbängö action de durcir, durcissant, durcissement, mbôrô moisir mböröngö action de moisir, moisissant, moisissement,


On ne peut donc absolument pas écrire le suffixe -ngö séparé du verbe, comme on le voit parfois chez des gens qui en savant pas écrire le sängö.



6. Les verbes composés soudés et les verbes non composés.

En sängö, il y a des verbes composés qui sont le résultat de la soudure de la base verbale avec le nom qui lui sert de complément d’objet. Cela se produit suite à une longue évolution dans le temps. Ainsi, le verbe tokua « envoyer » est à l’origine formé du verbe de base to « envoyer » et du nom kua « travail » et signifiait « envoyer du travail ». Au fil du temps il est devenu tokua ou encore toka, signe de la soudure entre la base du verbe to et le nom kua. Ce nouveau verbe composé soudé signifie tout simplement « comissionner, envoyer » et peut recevoir des noms comme compléments d’objet. Exemple :

Andrëe atokua mbëtï na kôya tî lo.

André a envoyé une lettre à son oncle.

Le participe du verbe tokua est tökwangö, « action d’envoyer, envoyant, envoi ». Le fait que le suffixe -ngö se rattache à tokua et non pas à to démontre que tokua est bel et bien devenu une base verbale unique que l’on doit écrire en un seul mot.

Par contre, dans le cas de dë köngö « pousser un cri », le participe est dëngö köngö et non pas *dëköngöngö, « le fait de pousser un cri ». Ceci démontre clairement que c’est encore qui est le verbe et köngö qui est le nom complément d’objet. On doit donc les écrire séparés, comme ceci :


Kôya tî Andrëe awara mbëtî nî adë köngö atene : Âe ! Lo girisa mbï äpe ! L’oncle d’André a reçu la lettre et il a crié : Oh ! Il ne m’a pas oublié !


7 Les noms composés d’un verbe et d’un nom.

Les noms composés d’un verbe et d’un nom complément d’objet s’écrivent en un seul mot, comme zîbongö « mouche abeille » composé de « enlever » et bongö « habit », car lorsque la mouche-abeille pénètre dans vos habits et vous pique, vous êtes obligés d’enlever dare dare vos habits.

De la même façon, les noms composés comme dëköngö « cri », tokua « commission, envoi » et mäbê « foi, croyance » s’écrivent toujours en un seul mot, alors que les verbes correspondants s’écrivent en un ou deux mots selon la base verbale qui reçoit le suffixe -ngö du participe.

mä bê « croire » (participe mängö-bê « action de croire »)

dë köngö « crier » (participe dëngö köngö « action de crier »)

tokua « envoyer » (participe tökwangö « action d’envoyer »)

La composition nominale est extrêmement productive en sängö. Il est donc vivement conseillé de recourir au dictionnaire pour apprendre comment écrire de nombreux mots composés. Vous pouvez trouver un excellent dictionnaire sängö sur le site de FREELANG à l’adresse suivante :

http://www.freelang.com/dictionnaire/sango.php

MDK. Octobre 2017.














Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

ÂWASIMBÄ

ABÂA LÊNDO SÔ FÂNÎ

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2023 by  Sandra Booker. Proudly created with Wix.com